Archives pour la catégorie Techniques

Le Ninjutsu par "L'Art de la Voie"

Ninjutsu - art de la voie N°8

Ninjutsu – art de la voie N°8

Antoine Thibaut, rédacteur de  » l’art de la voie « , est venu s’entraîner avec nous et a réalisé avec l’aide de Christophe Batilliot, un N° spécial sur le Ninjustsu, disponible ici : http://www.masterfight.net/lart-de-la-voie/

Antoine Thibaut, ayant pratiqué plusieurs arts martiaux (jujutsu, taiji quan, Y quyen vo thuat et karaté wadokan), ce passionné d’arts martiaux a créé le magazine l’art de la Voie pour partager sa passion et apporter sa pierre à la propagation de la culture martiale.

L’art de la voie est un magazine sur les arts martiaux créé par un passionné et disponible gratuitement sur internet. Ce magazine a pour but de permettre à chacun et chacune d’avoir des connaissances synthétiques sur les arts martiaux, leurs histoires, leurs philosophies… Mais vous y retrouverez aussi une part de l’héritage des maitres et leur biographie ainsi que les témoignages de professeurs et de maitres de différentes disciplines. Le tout se retrouve dans un ensemble synthétique et sans a priori.

Voici un court extrait de ce magasine :

 » Le combat à mains nues (Ninpô Taijutsu)

La partie combat à mains nues est une composante importante du Ninjutsu historique mais encore plus du Ninjutsu dit << moderne>> (le Ninjutsu enseigné à des pratiquants civils du 21ème siècle).

La partie

combat à mains nues est découpée en 3 grandes familles de techniques qui sont :

Le Taienjutsu, ou l’art des mouvements du corps. Cette partie intègre l’art de passer d’une position à une autre, de marcher, de se déplacer, d’esquiver, de rouler, de grimper et de faire certaines acrobaties utiles au combat ou à la survie. C’est une partie parfois négligée dans d’autres arts martiaux mais fortement travaillée en Ninjutsu. Sans une capacité à se déplacer avec précision et liberté, il n’est pas toujours possible de combattre avec justesse.

Le Dakentaijutsu, ou l’art d’utiliser le corps pour frapper. C’est l’ensemble des techniques utilisées pour parer des coups et surtout frapper. Plusieurs influences anciennes sont ainsi présentes et intégrées : l’art de renforcer les armes naturelles du corps (poings, doigts, tranchant de main, pieds, têtes, …) l’art d’utiliser le squelette pour combattre (Koppojutsu), l’art d’utiliser les extrémités des doigts (kosshijutsu), l’art du travail en armure ou contre armure (Yoroi Kumi Uchi), … Ces techniques s’appuient sur une forte connaissance des faiblesses du corps humain : points vitaux (Kyusho), zones peu protégées, points de pression, …

Le Jutaijutsu, ou l’art des techniques souples. C’est l’ensemble des techniques de type saisies, contrôles, clés, projections, balayages, pressions, et étranglements. Il s’agit là d’une spécificité assez japonaise liée au développement historique des méthodes de lutte (Sumo) et de Jujutsu. Les techniques de contrôle et de clés ont pour objectif de contraindre et de contrôler l’ensemble du squelette adverse. Ainsi, quelle que soit la partie que l’on saisit (coude, doigt, pied, …), il faut être capable de transférer le contrôle dans toute le reste du corps et d’empêcher l’adversaire de pouvoir faire quoi que ce soit au final.

En Ninjutsu, les Armes ne sont que le prolongement du corps »

Vif succès du dernier stage

Quelques uns des participants en pleine action

Quelques uns des participants en pleine action

Le stage organisé au mois de février 2011 a rencontré un vif succès. Près de 60 participants venus de plusieurs Dôjô (Lille, Tourcoing, Lyon, Liège,…), et même d’autres arts martiaux, ont pu (re)découvrir et pratiquer quelques unes des techniques de l’école Togakure Ryû, école spécialisée en Ninjutsu.

Lire la suite